La Madone de Bruges MIC03 - Michelangelo

MIC03

Nouveau

Hauteur 24 cm. Il s’agit de la seule œuvre de Michel-Ange à avoir quitté l’Italie du vivant de l’artiste. Elle fut achetée en 1506 par un riche marchand de tissus de Bruges et plus tard léguée à la ville de Bruges. Destinée à l’origine au Dôme de Sienne ...

Plus de détails

€ 69,00

En savoir plus

La Madone de Bruges (1501-1504)

Il s’agit de la seule œuvre de Michel-Ange à avoir quitté l’Italie du vivant de l’artiste. Elle fut achetée en 1506 par un riche marchand de tissus de Bruges et plus tard léguée à la ville de Bruges. Destinée à l’origine au Dôme de Sienne, l’œuvre n’y fut jamais livrée en raison d’une discorde avec le donneur d’ordre Francesco Picollonini (qui devint plus tard le pape Pie III). La représentation de ce thème extrêmement populaire se distingue par le regard introspectif de la Vierge. Son visage ressemble étrangement à celui de Marie dans la Pietà, réalisée cinq ans plus tôt. Cette ressemblance incite à penser que Michel-Ange s’est ici servi du même modèle. Le mouvement qui anime l’enfant, ses cheveux flottants et les plis du manteau de la Vierge annoncent déjà la transition vers le Baroque.

 

Michelangelo (1475-1564)

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni était l’archétype de l’artiste de la Renaissance, un homme universel à la fois peintre, sculpteur, architecte et poète. Fils du maire de Caprese, il passait, ce qui exaspérait son père, tout son temps à dessiner. Ayant perdu sa mère très tôt, il fut élevé chez une bonne d’enfant mariée à un sculpteur. Miche-Ange s’avère être si doué qu’il est dès l’âge de 15 ans remarqué par le puissant mécène Lorenzo de Medici. Il est débordant de créativité. Avant même avoir atteint la trentaine, il sculpte déjà deux de ses oeuvres les plus célèbres: la Pietà et la grande statue de David.

Il est quelques années plus tard déjà si célèbre que le pape Jules II lui demande d’orner le plafond de la Chapelle Sixtine. Il travaille quatre longues années à ces fresques, dont l’incroyable puissance émotionnelle qui s’en dégage, la « terribilità » comme disent les Italiens, fait l’admiration du monde entier. Son style innovateur sera plus tard considéré comme ayant donné naissance au maniérisme. « Il Divino » est une légende vivante et le premier artiste dont une bibliographie fut publiée de son vivant. Mais le personnage n’est par ailleurs pas très agréable. Ses contemporains le décrivent comme un maniaque: personnage grossier, arrogant et rouspéteur qui ne vit que pour son art.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La Madone de Bruges MIC03 - Michelangelo

La Madone de Bruges MIC03 - Michelangelo

Hauteur 24 cm. Il s’agit de la seule œuvre de Michel-Ange à avoir quitté l’Italie du vivant de l’artiste. Elle fut achetée en 1506 par un riche marchand de tissus de Bruges et plus tard léguée à la ville de Bruges. Destinée à l’origine au Dôme de Sienne ...

Donnez votre avis