Portrait de Picasso SD06 – Salvador Dali

SD06

Nouveau

Un portrait néoclassique plein d’étrange symbolique dalienne. Hauteur 13,5 cm.

Plus de détails

€ 29,90

En savoir plus

Salvador Dalí (1904-1989)

Le plus grand des surréalistes sublimait sa propre vie dans la peinture et tentait de traduire son subconscient en images.

 

Portrait de Picasso (1947)
Bouleversé par la chute de la bombe atomique, Dalí se lança après la deuxième guerre mondiale sur la voie de la mystique, qu'il combina avec un intérêt fanatique pour la peinture classique. Une année après avoir peint le Portait de Picasso, il décrivit dans "Cinquante secrets magiques" comment il avait été surpris de constater que l'homme, bien que capable de provoquer une fission atomique, "était encore incapable de retrouver la composition des jus secrets, des préparations de pigments dans lesquelles les frères Van Eyck ou Vermeer de Delft trempaient leurs pinceaux".
Bien qu'encore débordant de symbolique "dalienne", le portrait de Picasso présente des caractéristiques du style néoclassique. Le portrait émerge au-dessus de coléoptères flasques, composé d'éléments étranges d'une façon qui rappelle fortement les portraits du peintre du XVIIe siècle Archimboldo.
Après un séjour très productif de huit ans aux Etats-Unis, Dalí décide en 1948 de rentrer en Europe pour se consacrer à la "mystique nucléaire", avec comme devise experte sa conception selon laquelle "les moyens d'expression de l'art pictural ont été créés une fois pour toujours avec la plus grande perfection et la plus grande autorité à l'époque de la Renaissance et la décadence de la peinture moderne trouve son origine dans le scepticisme et le manque de croyance, une conséquence du matérialisme" mécanistique".

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Portrait de Picasso SD06 – Salvador Dali

Portrait de Picasso SD06 – Salvador Dali

Un portrait néoclassique plein d’étrange symbolique dalienne. Hauteur 13,5 cm.

Donnez votre avis